TPP révèle que la Société canadienne des postes et Radio-Canada serviront de monnaie d’échange

Les membres de l’exécutif national du SEPC sont préoccupés par un article publié le 30 juillet dernier  par le Conseil des Canadiens. L’article porte sur la privatisation. L’article semble contredire ouvertement les nombreuses déclarations faites par la Société canadienne des postes dans le passé à savoir qu’aucun plan n’est en place pour privatiser la Société canadienne des postes.  

OTTAWA – D'après un document divulgué par WikiLeaks, l'avenir de Radio-Canada et de Postes Canada pourrait être compromis par l'accord de Partenariat transpacifique (TPP) en cours de négociation cette semaine à Maui par le Canada et onze autres nations. Le Partenariat transpacifique pourrait considérablement restreindre les sociétés d'État dans leurs activités et leur imposer de nouvelles règles les obligeant à abandonner leur mandat de service public pour devenir de véritables entreprises motivées strictement par le profit. Ces dernières n'auraient également plus le droit de s'approvisionner exclusivement auprès d'entreprises locales ou nationales. 

Lire l’article au complet au lien suivant :

Un document coulé aux médias révèle que Postes Canada et la SRC serviront de monnaie d'échange pour le TPP

 

Français